édition 2014

Quand passent les cigognes

poster_qud_passent.jpeg

Russie | Drame, 1957, 98 min

Réalisation Mikhaïl Katalazov

Avec Tatiana Samoïlova

Vo. : Ru. / St. :  Fr.

 

 

Moscou, 1941. Mobilisé, Boris part au front. Quant à sa fiancée, Veronika, elle l'attendra sans faillir. Dans ce film magistral sur la passion, le réalisateur se détache de l'élan patriotique caractéristique de ses productions. Somptueux mouvements de caméra à l'appui, il développe un esprit résolument nouveau salué d'une Palme d'Or en 1958. Un classique qui doit sa légende à Tatiana Samoïlova, ses yeux en amandes, son sourire ravageur, à l'inextinguible tristesse de son personnage pour lequel elle reçoit le prix d'interprétation à Cannes.